Comment éviter les clients mauvais payeurs ?

21 août 2021

Formez-vous à l'entrepreneuriat

En savoir +

Dans le monde de l'entrepreneuriat compétitif et au rythme effréné d'aujourd'hui, il peut être difficile de trouver des clients. Les freelances et entrepreneurs de l'ensemble sont toujours à la recherche de nouveaux clients et de nouveaux contrats pour gagner de quoi vivre et rester à flot.

Cependant, il y a des clients mauvais payeurs, ils ont la fâcheuse habitude de ne pas payer (ou mal) lorsqu'ils sont en fin de projet.

Ces clients "mauvais payeurs" représentent un pourcentage grandissant de la population de nos jours; jusqu'à une personne sur quatre ne vous paiera pas après que vous ayez fait votre travail !

Il est important d'éviter ce type de client car il profitera de vous et vous fera perdre votre temps alors que tout ce que vous voulez, c'est une rémunération honnête pour une prestation de travail honnête.

Il y a beaucoup d'autres clients intéressants qui attendent quelqu'un comme vous pour travailler. Alors, ne perdez pas votre temps et votre énergie sur des clients mauvais payeurs.

Voici quelques conseils pour vous aider à éviter les clients mauvais payeurs :

#1 Pour éviter les mauvais payeurs : demandez un acompte et une avance

Il est de bon sens de demander de l'argent à l'avance, mais de nombreux freelances tombent dans le piège de promettre l'excellence sans avoir la moindre assurance d'être payés.

Pour éviter ce scénario, il est préférable de discuter dès le départ du montant exact de l'acompte à verser et des modalités qui seront prévues avant de commencer tout travail.

Souvent, les clients offrent leurs services en guise de paiement (conception de logos, rédaction de textes de vente, etc.) mais ne comprennent pas la valeur ou l'effort que représente un bon travail.

Avoir une avance garantit que vous serez payé pour vos services (du moins pour commencer). Cependant, lorsqu'un client rechigne à verser un acompte, il est préférable d'éviter de créer une relation avec celui-ci car la probabilité qu'il ne vous paie pas au final est élevée.

#2 Ne faites aucun travail avant qu'ils ne paient

Si un client ne paie pas d'avance, ne commencez aucun projet !

Cela peut vous faire perdre des clients potentiels (car le temps consacré à un client mauvais payeur, est du temps perdu à ne pas prospecter de nouveaux clients), mais il est important que vous vous protégiez en respectant cette règle.

Effectuer un travail sans être payé peut entraîner une énorme perte de temps si le client décide de se retirer et de vous priver de milliers d'euros. Soyez intelligent quant à la quantité de risques que vous prenez et assurez-vous que vous ne serez pas épuisé inutilement après avoir travaillé dur toute la journée (ou la semaine) pour quelqu'un qui n'apprécie pas votre travail à sa juste valeur.

#3 Évitez de travailler avec des personnes en qui vous n'avez pas pleinement confiance

Il est important d'être sélectif quant aux clients pour lesquels vous choisissez de travailler.

Posez-vous cette question : "Ai-je confiance en ce client ?" - Ça paraît un peu ferme au premier abord, mais vous ne devrez avoir confiance que lorsque vous aurez reçu votre acompte.

S'il tente constamment de gagner du temps lorsqu'il s'agit de verser l'acompte ou dit des choses comme "je parlerai de vous autour de moi en échange", il y a de fortes chances qu'il ne vous paie pas...du tout.

En fait, si quelqu'un montre ne serait-ce que la moindre hésitation à vous payer, évitez-le à tout prix !

Vous avez travaillé dur et méritez d'être payé pour vos services ; ne prenez pas le risque de laisser ces clients mauvais payeurs profiter de vous en travaillant gratuitement sur des projets. Tout travail mérite salaire.

Quelques principes de base pour aller plus loin :

1. L'importance d'avoir un contrat pour éviter les clients mauvais payeurs

Beaucoup de freelances se méfient à tort des contrats de prestations, de peur qu'ils ne les limitent dans leur productivité ou leur créativité et qu'ils soient moins enclins à trouver de nouveaux projets. C'est pourquoi les contrats de freelance doivent être rédigés en tenant compte de ce que le prestataire recherche chez un client, des spécificités de ce qu'il fera et des attentes claires en matière de paiement.

Ce sont toutes des choses qui sont importantes pour tout professionnel.

"Les travailleurs indépendants qui attendent simplement que leurs clients paient leurs factures se retrouvent souvent à attendre éternellement."

2. Faites un devis en bonne et due forme (et faites le signer absolument)

Veillez à faire une estimation correcte des ressources dont vous avez besoin pour accomplir le travail demandé, car un devis à incomplet et que vous envisagerez de compléter par la suite, augmentera les chances de retards et/ou de non-paiement.

Proposez donc un devis parfaitement rédigé au futur client.

Celui-ci devrait inclure votre délai de réalisation, le montant final de la prestation, les frais de retards éventuels et le processus de paiement envisagé. Sans compter, toutes infirmations obligatoires sur un devis.

Veillez à le faire absolument signer par le client. Il peut s'agir d'un document que le client scanne puis vous renvoie, ou encore d'une signature électronique par exemple.

Si vous ne prenez pas garde à tous ces détails, il est facile pour le client de profiter de la réalisation du projet et de refuser de payer un prix final.

4. Fournissez un calendrier détaillé pour le projet

Faites savoir au client quand il doit s'attendre à recevoir chaque partie de votre travail, et suggérez-lui des moyens d'accélérer les choses pour les occasions où vous l'attendez (demande d'avis ou choix entre plusieurs propositions par exemple). Il est important que vous ayez tous deux une idée claire de ce sur quoi vous travaillez et où vous en êtes, afin d'éviter les malentendus (et surtout les retouches en cours de route).

Lorsque le moment est venu de remettre votre facture, n'ayez pas peur de faire un suivi. (Acompte de X€ reçu le ..., avance de démarrage de Y€ reçue le ..., solde restant à payer de Z€)

En cas de confusion sur le paiement ou les coûts estimés, veillez à obtenir des réponses à ces questions avant de poursuivre ou même de finaliser le travail.

5. Malgré tous ces points pas de paiements ? Passez à l'injonction de payer

Peu importe ce que dit le client, vous ne devez jamais attendre votre paiement. Un client qui a conscience du travail que vous lui avez fourni, doit avoir préparé les fonds nécessaires au paiement de celui-ci à l'avance. Il ne peut (et ne doit) y avoir aucune surprise.

Si le client se désiste après avoir demandé vos services mais a accepté les conditions, envoyez-lui un rappel sur ce qu'il vous doit. Vous devrez avoir prévu ce cas de figure dans vos conditions générales de vente.

Expliquez clairement que si aucun paiement n'est effectué, après rappel une action en justice sera engagée. Il est important de garder votre sang-froid car, bien souvent, les clients ne savent tout simplement pas comment gérer correctement leurs finances et ont du mal à équilibrer leur comptabilité.

Vous devez tout de même les tenir responsables de ne pas respecter leur engagement : en aucun cas vous n'êtes à l'origine de leur manque de sérieux.

En cas d'impasse, passez à l'injonction de payer.

Une injonction de payer est une ordonnance du tribunal qui oblige une personne à effectuer un paiement sur des dettes dues. Les tribunaux peuvent émettre une injonction de payer pour toute dette en attente, ce qui inclut les obligations monétaires comme le règlement immédiat des factures dues.

Le travail d'un entrepreneur consiste à réaliser une prestation puis a amener le client à payer.

Plus vous faites de choses gratuitement (par exemple, une présentation poseront de projet qui n'était pas prévue, l'aider à trouver une solution à un problème en dehors du cadre de votre contrat, lui rendre un petit service de temps en temps), moins il sera susceptible de payer.

Ce n'est jamais une bonne idée de laisser votre attachement émotionnel se mettre en travers de votre travail.

Il en est de même pour les demandes de dernière minute sans exiger de paiement peut entraîner une grande perte de temps et d'argent.

Prenez du temps au départ, posez toutes vos questions et gardez tout le temps les bons réflexes afin d'éviter les clients mauvais payeurs.


Ceci devrait également vous intéresser...

5 1 voter
Note de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
le plus ancien
le plus récent le plus populaire
Feedbacks
Voir tous les commentaires
Eloïse

Oui effectivement, personnellement je fais rien sans demander un acompte.

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Merci, votre inscription est confirmée.
Pas de spam, c'est promis !
crossmenucircle-minus
1
0
Nous aimerions avoir votre avis, n'hésitez pas : commentez !x
()
x
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram